Durcissement des régulations du trafic à Paris : pourquoi c’est le bon moment pour passer à l’électrique ?

Durcissement des régulations du trafic à Paris : pourquoi c'est le bon moment pour passer à l'électrique ?

Passage à 30km/h dans la quasi-totalité de la ville, stationnement payant pour les deux-roues à moteur thermique dès le 1er janvier 2022, la mairie de Paris continue de mener la vie dure aux utilisateurs de véhicules à moteur thermique. Une tendance qui ne semble pas sur le point de s’arrêter, tant la lutte contre la pollution atmosphérique semble être au cœur du programme de l’actuelle maire de la capitale, Anne Hidalgo. Voici pourquoi la rentrée 2021 est le moment idoine pour vous de passer à l’électrique !

 

 

Rappel des faits 

Le mardi 6 juillet 2021, la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, faisait valider en conseil municipal une réforme du stationnement dans toute la capitale, qui prévoyait notamment le stationnement payant pour les deux-roues motorisés thermiques, et ce dès le 1er janvier 2022. Pour les utilisateurs, les tarifs varieront entre 2 et 3€ de l’heure selon les zones, et des pass mensuels seront également disponibles, pour lesquels les prix varieront entre 70€ et 90€. Même si un tarif résident permettant de stationner à proximité de son domicile pour 22,50€ par an sera mis à disposition, gare aux frais de contravention ! Ceux-ci augmenteront également de 50% pour les contrevenants dès le mois de janvier 2022.

En outre, le 8 juillet dernier, la ville de Paris annonçait l’abaissement de la limitation de vitesse à 30 km/h sur la quasi-totalité de sa voirie, selon la carte ci-dessous. Cette mesure faisait suite à une consultation publique menée par les équipes d’Anne Hidalgo, et vise à réduire les émissions de CO2 dans la capitale, ainsi que les nuisances sonores engendrées par les véhicules motorisés thermiques.

 (c) Le Parisien/Infographie - Source : Mairie de Paris

Pourquoi opter dès maintenant pour l’électrique ?

Si ceci constitue déjà un tour de vis substantiel sur les règles de stationnement et de circulation pour les véhicules thermiques motorisés dans la capitale, rien ne semble montrer que cette tendance à la régulation massive autour de ces véhicules a vocation à s’estomper dans les années à venir. En effet, on le sait depuis des années, la mairie de Paris a tout intérêt à pousser les franciliens à opter pour des modes de déplacement plus éco-responsables que les moteurs thermiques, tant sur le plan écologique que sur le plan des nuisances sonores. 

 

Investir dans un moyen de transport électrique pour assurer ses déplacements dans la capitale apparaît donc comme une nécessité, et ce dès aujourd’hui. Aux nouveaux défis de la circulation en région parisienne et dans la capitale Française, Yadea apporte des solutions concrètes déjà plébiscitées par de nombreux particuliers et professionnels à l’international. Abordables tout en conservant leur qualité d’usage, puissants autant que faire se peut, ils apportent des alternatives crédibles aux acteurs traditionnels du marché. Enfin, les scooters électriques sont en moyenne largement moins onéreux sur la durée qu’un scooter thermique (voir l’infographie ci-dessous). 

 

 

Bon pour votre portefeuille et pour l’environnement, c’est l’engagement que Yadea prend au travers de ses scooters !

Share This Post :