Pénurie de carburant en France - passez à l'électrique

 

 Plus d’une station-service sur 10 est actuellement privée de tout ou d'une partie de ses carburants en France. 

 

Depuis le début du mois de Septembre, les automobilistes français sont confrontés à une pénurie de carburant touchant le territoire dans sa globalité. Le quotidien des automobilistes est alors mis sous pression, se traduisant par une longue recherche de pompes en fonctionnement avec des files d’attente interminables.

  

L'ampleur de la pénurie des carburants 

Selon les chiffres du journal " Le Monde ", 29,4 % des stations-services en France sont en manquent d'au minimum un carburant (essence ou diesel ). Dans la région Hauts-de-France, on comptabilise pas moins de 30 % des stations-services touchées par cette pénurie, appartenant essentiellement au groupe TotalEnergies.

Les conséquences sont immédiates; files d'attente interminable, course contre la montre pour trouver le bon carburant, volonté de se constituer des réserves de carburants, lignes de bus scolaires et société d'ambulances dans l'incapacité de circuler.

 

Pourquoi cette pénurie ?

Dans certaines raffineries du groupe Total (sixième groupe pétrolier mondial), un mouvement de grève conséquent a démarré depuis quelques semaines, les employés réclamant une augmentation de salaire de 10%. Ce mouvement de grève prend notamment de l'ampleur au sein de la raffinerie près du Havre, site qui représente près de 22% du raffinage de la France 

De plus, le géant pétrolier avait instauré depuis quelques temps un rabais de 20 centimes par litre instaurée pour soutenir le pouvoir d'achat des Français en cette période d'inflation, ce qui a potentiellement poussé les consommateurs vers ces stations.

 

Quelles sont les conséquences ?

Pour pallier à ce manque de carburant, L'Etat puise dans les réserves stratégiques de pétrole afin d'essayer de débloquer a minima la situation. Dans certains départements, une limite de plein d'essence a été instauré : pas plus de 30 litres par véhicule. Par ailleurs, la vente de carburants en jerrycan va être interdite afin de régulariser le stockage intensif. Autre mauvaise nouvelle, les prix repartent à la hausse avec  le prix du gazole qui a bondi de 10 centimes par litre en moyenne. Le sans-plomb 95-E10 est vendu en moyenne à 1,5914 € (+ 7,29 centimes) et le sans-plomb 95 à 1,6440 € (+ 7 centimes) 

Cependant, le gouvernement doit prendre une mesure début novembre en proposant une remise sur les carburants, ce qui risque de créer un mouvement de foule considérable dans toutes les stations-services afin de faire le plein, n'arrangeant en rien le problème actuel d'approvisionnement.

 

Le bon moment pour passer à l’électrique avec YADEA

A moins de vouloir dépenser une fortune en stationnement chaque année et de passer son temps à chercher une station-service fonctionnelle, s’équiper d’un scooter électrique va devenir une nécessité pour les utilisateurs de 2-roues. 

Fort de son expertise en tant que leader mondial du 2-roues électrique, YADEA répond, au travers de sa large gamme de scooters, à tous les types de besoin citadins. De ses C-Umi ultra-maniables à l’esthétique qui rappelle les modèles italiens des années 1960, au C1S Pro, l’équivalent 125cc et fleuron de la gamme Yadea, la marque propose en effet de quoi sustenter les adeptes du deux-roues en tous genres. De plus, avec son rapport qualité-prix inégalable, Yadea rend la mobilité green à la fois accessible et tendance.

Share This Post :